Patron, une tournée!

christineley.ch-causerie.jpg

 

"Bidouillez votre CV!" Une formule de l'irrévérencieux Franck Lopvet, pour illustrer le fait que l'on crée à chaque instant sa réalité. Lui même est devenu clairvoyant... sitôt qu'il a eu le culot d'animer un atelier destiné à initier les participants à cet art-là!

J'ai pensé à lui en répondant à l'invitation des nouvelles responsables de Déclics et Cie de venir donner une série de causeries autour de mon livre, moi qui n'avait jusqu'ici fait que présenter timidement des intervenants ou bafouillé des flashes d'info à l'antenne de la Radio Romande.

La préparation a été costaude: 6 semaines à compiler l'importante doc* que j'avais réunie pour écrire le livre, à laquelle s'est ajoutée la lecture des bouquins les plus récents parus sur la nature de la conscience et l'après-vie, et le décryptage de quelques recherches scientifiques. C'est que je voulais que mes auditeurs en aient pour leur prix d'entrée et repartent nourris comme des oisillons.

Côté pratique, mon ancienne redchef Marianne Aerni m'a fait répéter les premières phrases de mon speech en marchant en montagne "pour être sûre que tu n'iras pas trop vite" avant de me filer ses précieux tuyaux d'as de la com' (voir fin paragraphe suivant!)

Le trac, juste avant, a été insondable, d'autant que j'avais commis l'erreur d'enregistrer la veille une succession de Euh et de bégaiements: ma conférence! Le matin du jour "J", j'ai balancé mes notes - trop réduites - et décidé de prendre mes 10 pages de texte avec moi, ainsi qu'un haut tabouret pour poser mes feuilles. Autant dire que 5 minutes avant, j'étais dans un état proche de l'apoplexie, en train de répéter les Matamatamata-métémémété-mitimitimiti qui permettent de chauffer les voix radiophoniques, de respirer comme une furie en m'imaginant des racines en train de pousser et des branches enveloppant mon futur public qui bruissait dans la salle d'à côté.

Et puis, le miracle est arrivé. Cinq minutes après de début, j'ai découvert que la grâce était au rendez-vous: à ma stupéfaction, ma passion de transmettre à été la plus forte, me transformant en véritable conférencière, qui prenait son temps, se délectait de chaque mot prononcé, sachant même respirer au bon moment (je n'en reviens encore pas). Une tournée magique m'a entraînée de Morges à Genève, puis à Sion et Sorens (Fribourg), chaque fois plus à l'aise... 
Bidouillez votre CV, qu'il disait, le Franck, si j'avais su, j'aurais commencé plus jeunette!!!

* Mes sources, c'est par ICI.

 

Afficher le formulaire de commentaire

Commander Eternelle

amazon
Sur Amazon

 

lulu
Sur Lulu

Liens sociaux

facebook
FB

 

twitter


Twitter

Infolettre